A la recherche des traditions

A Düsseldorf, on prend les traditions très au sérieux. Cela devient particulièrement sensible quand commence la "cinquième saison" et que les fous du carnaval prennent le pouvoir en ville. Mais à Düsseldorf, le carnaval ne se résume pas à la folie des carnavalistes : la représentation du faiseur de roue, devenu le symbole de la ville, est ancrée dans une tradition vieille de plusieurs siècles. Le club de tir de la ville repose également sur une longue tradition, et avec lui la plus grande kermesse qui a lieu tous les ans sur les bords du Rhin à Oberkassel.. Dans divers quartiers, il y a de nombreuses fêtes de tir ouvertes à tous. Et ici, on cause patois! Aujourd'hui encore, on parle le dialecte düsseldorfois partout en ville.

"Helau! D'r Zoch kütt!"

Vous voulez voir la ville en véritable état de siège? Alors, vous devriez prévoir un séjour au printemps. Düsseldorf est un des hauts-lieux du carnaval rhénan. Le défilé du lundi des roses est célèbre dans le monde entier et attire chaque année près d'un million de visiteurs. Autre point fort du carnaval : le jour des "vieilles" quand elles prennent d'assaut la mairie et qu'elles coupent toutes les cravattes qui croisent leur chemin. Le coup d'envoi de la nouvelle session est traditionnellement donné le 11.11. à 11:11 heures avec le cri de d'attaque "Hoppeditz".

"Eene Penning" pour une roue

Lorsqu'après la bataille de Worringen en 1288, Düsseldorf a obtenu le droit de se constituer en ville, les enfants, fous de joie, sont sortis dans la rue pour faire la roue. Depuis cette époque, on rencontre partout en ville des petits faiseurs de roue qui font leur tour en échange de quelques pièces. Chaque année, le tournoi des faiseurs de roue couronne les meilleurs et les plus rapides de cette discipline.

"Platt - et letzte Stöck von de Aldestadt"

Quand les seniors düsseldorfois discutent ou qu'ils se racontent des blagues, il est encore bien présent, le patois de Düsseldorf. La première fois qu'on l'entend, il ne semble pas très différent du patois de Cologne, mais il a tout de même ses propres particularités : vous voulez comprendre ce que veut dire "Rotzisch" ou "Plüschprum" et ce que pense un Düsseldorfois quand il lance "Et hät no immer joot jejange"?  Vous n'avez qu'à apprendre le patois! Les "Amis du Patois" proposent des cours de dialecte düsseldorfois. Amusez-vous bien!

Ambiance de fête populaire en été

Barbe à papa, grand huit et tentes de bière - ceux qui veulent visiter Düsseldorf en juillet ne doivent surtout pas manquer d'aller se ballader à la plus grande kermesse qui se déroule sur les bords du Rhin. La fête dure neuf jours et attire chaque année près de quatre millions de visiteurs sur les pelouses des bords du Rhin à Oberkassel. Le club de tir le plus ancien de Düsseldorf, le Sankt Sebastianus Schützenverein 1316, a lancé la kermesse et l'organise aujourd'hui encore.

Fêtes du tir

Les clubs de tir font partie de Düsseldorf comme les faiseurs de roue et le carnaval. L'essence même du tir remonte à l'époque des milices du moyen-âge, lorsque les artisans et les compagnons étaient obligés de défendre les biens des citoyens contre les attaques dea ennemis. A Düsseldorf et dans les environs, il y a de nombreux clubs très actifs. Points forts de l'activité de ces clubs :  la cinquantaine de fêtes qui ont lieu chaque année d'avril à septembre.

Lanternes de la Saint Martin

Un avant-goût de l'avent : le 10 novembre, Düsseldorf se souvient du légionaire romain Saint Martin qui partagea son manteau avec un mendiant. Plus d'une centaine de cortèges de la Saint-Martin défilent autour du 10 novembre dans les rues de la capitale du Land. Derrière Saint-Martin  assis sur son cheval, défilent les enfants qui chantent en tenant leurs lanternes. Le point culminant de chaque défilé est le partage du manteau dont la représentation la plus impressionnate a lieu devant l'Hôtel de Ville dans le centre-ville.

Marché de Noel

Le marché de Noel du centre-ville est également une tradition. Pendant presque cinq semaines, le centre-ville est embaumé par l'odeur des amandes grillées, et le soir, les ruelles de la Vieille Ville resplendissent sous l'éclairage festif. Plus de 200 stands et kiosques proposent de délicieuses friandises et les objets les plus divers. On y trouve de tout, depuis les éléments de décoration du sapin de Noel jusqu'aux accessoires pour se réchauffer en passant par l'artisanant d'art - peut-être même le dernier cadeau de Noel qui manquait encore. Et pour couronner le tout, les visiteurs peuvent se réchauffer en dégustant un vin chaud.