Églises à Düsseldorf

Les églises de Düsseldorf sont des lieux de cult(e)ure - d'une part des espaces religieux, d'autre part des témoignages de l'histoire de l'art. Elles couvrent une période considérable de l'histoire. L'église la plus ancienne existant encore de nos jours date de l'époque romane, l'intérieur de l'église de  Berg est du pur style XXIe sècle.

Sankt Lambertus - tour penchée et Apollinaris

L'emblème de Düsseldorf a été construit en 1394, mais le toit de l'église Saint Lambert, de forme inhabituelle, date  de 1815. Après un grave incendie, il fallut reconstruire la pointe du clocher ; peu après, le bois se mit à gondoler et à faire tourner le clocher par la fameuse rotation sur lui-même. Selon la croyance populaire, la construction devrait se redresser quand une vierge se mariera à la Lambertuskirche. L'autel paroissial de la basilique comporte un reliquaire de saint Apollinaris, saint patron de la ville. Par ailleurs, son anniversaire est à l'origine de la kermesse de Düsseldorf.

Lumières, couleurs et concerts d'orgues

A l'arrivée au pouvoir du prince-électeur Jan Wellem en 1679, l'église protestante fut officiellement reconnue. Cependant les réformés n'eurent le droit de construire leurs nouveaux édifices que dans les cours princières, ce qui explique que l'église de Berg, bâtie en 1687, est quelque peu tapie dans la Vieille Ville. Un édifice impressionnant par ses jeux de lumière et de couleurs, en particulier l'autel très lumineux.

La plus ancienne église protestante de Düsseldorf, la Neanderkirche bâtie en 1684, a dû se mettre en retrait  pour ne pas être au bord de la rue. Aujourd'hui, de nombreux visiteurs viennent assister aux concerts d'orgue dans l'édifice du début du baroque.

Sunday-Special dans la Johanneskirche

L'église de style roman en briques rouges fut terminée en 1881. Depuis 1995, la Johanneskirche est un lieu de culte protestant. Culture, foi et œuvres diaconiques et sociales sont ici en parfaite harmonie. Avec son slogan "Église dans la cité" la Johanneskirche propose un programme très divers : depuis une prière de 10 minutes jusqu'au Sunday-Special, sans oublier le concert d'orgue au moment du déjeuner.

Éléments baroques et historiques à Sankt-Andreas

Vous venez de faire une ballade dans la Vieille Ville? Alors rendez-vous maintenant dans l'église Sankt Andreas située au cœur de la Vieille Ville. Aujourd'hui encore, l'ancienne église princière des Jésuites témoigne des liens étroits existant entre l'église, la ville et ses habitants. On y admire la décoration homogène en stuc à l'intérieur de l'édifice, le mausolée du prince-électeur Jan Wellem et la chaire du XVIIe siècle.

Sankt Margareta à Gerresheim - ici, le diable était de la partie

Lorsque l'argent du maître d'ouvrage Gerricus fut épuisé, le diable en chair et en os offrit son soutien pour la construction de l'église Sankt Margareta, raconte la légende. Gerricus était hésitant. Finalement, ils optèrent tous deux pour un concours de saut du haut du clocher. Le diable perdit la partie, la construction fut terminée et consacrée en 1236. Aujourd'hui, l'église de la fin de l'époque romane témoigne de la vie des chanoinesses d'origine noble qui priaient alors dans cette église. Elle abrite des pièces d'art sacré de grande valeur. On peut y admirer un crucifix du Xe siècle qui compte parmi les croix conservées les plus anciennes d'Europe.

Et pour terminer la visite à Gerresheim, balladez-vous dans le centre romantique de la ville ou faites une promenade dans le paysage vallonné de la forêt toute proche.

La bourgade romantique de Kaiser - Sankt Suitbertus

En route pour le site idyllique de Kaiserswerth! A proximité du palais impérial et de la rive du Rhin se dresse l'église Sankt Suitbertus sur l'une des plus belles places de Basse-Rhénanie. Le trésor de l'église comporte le reliquaire de Saint Suitbertus, chef-d'œuvre d'orfèvrerie du XIIIe siècle. Durant les mois d'été, on peut y accéder par voie navigable. Les bateaux-mouches de la flotte blanche vous emmènent vers le quartier historique à partir de la Vieille Ville de Düsseldorf.

Astronomie à Sankt Martin à Bilk

Presque invisible, très discrète, voilà l'église Sankt Martin, plantée dans un petit îlot de verdure à Düsseldorf-Bilk! Pourtant la visite vaut la peine : la basilique romane est l'édifice le plus ancien de la ville. Presque tombée en ruine au XIXe siècle, elle a sauvé son clocher de la démolition parce qu'il servait de point trigonométrique à l'observatoire de Bilk. Un téléscope rappelle encore ce détail historique.

La fin justifie les moyens - écurie et église des jeunes

Lors de la construction de l'édifice en 1455, les chevaliers de la croix n'auraient jamais pu imaginer que leur église servirait un jour d'écurie, d'entrepôt et de centre des impôts.  Mais c'est du passé. Aujourd'hui, l'église des chevaliers de la croix est redevenue la maison de Dieu. Sur la voûte de l'église gotique, on peut admirer des fresques datant de la période de construction et une clef de voûte ornée des armes bien conservées les plus anciennes de la ville.

Promenade sur le Rhin incluse - Sankt Nikolaus

Bâtie au XIe siècle, l'église paroissiale Sankt Nikolaus, située dans le quartier de Himmelgeist, est  un monument très bien conservé de l'époque romane. Sankt Nikolaus, saint patron des bateliers, fait partie des saints dont les riverains du grand fleuve recherchent volontiers la protection. La rive  sableuse du Rhin n'est qu'à un jet de pierre, idéale pour un bain de soleil par beau temps.

C'est "Max" qui mène la musique

Ici, la musique sacrée festive est une longue tradition remontant à trois siècles et demi : l'église paroissiale Sankt Maximilian, datant de la fin du baroque, souvent appelée "Max", fut une église abbatiale des franciscains jusqu'en 1804. Les stalles datent du XVIIe siècle, l'orgue, le maître-autel et la chaire du XVIIIe siècle. L'ancien cloître, orné de précieuses décorations en stuc et d'un impressionnant chemin de croix, abrite aujourd'hui le presbytère de la paroisse et, depuis 2006, le centre de rencontres de l'église catholique à Düsseldorf.

L'église la plus solide du monde

A son inauguration en 1949 sous le slogan pacifiste "Transformer les épées en charrues et les lances en couteaux de vigneron" (livre d'Isaïe 2,4), le blockaus de Heerdt, alors ancien symbole de la guerre, est devenu un symbole de paix et de communauté. Ce lieu pour la paix de l'église- blockshaus abrite la paroisse de Sankt Sakrament. En plus du service religieux, l'église-blockaus est utilisée pour des manifestations telles que des expositions et des concerts de l'association Lieu artistique de l'église-blockhaus du quartier Handweiser et abrite l' "Initiative Lieu de Paix de l'Église-Blockhaus" fondée en 2007.

Plus de recherches sur les églises