Excursions dans la nature

Parcs et jardins

Le cœur vert de Düsseldorf bat en plein centre : le parc Hofgarten a une surperficie de presque de 28 hectares. Le parc de près de 200 ans est parfaitement bien placé poury faire une petite pause entre deux courses dans la rue commerçante toute proche. En été surtout, les arbres donnent de l'ombre et l'étang et les fontaines offrent un rafraîchissement bienvenu.

Le Nordpark est l'un des plus beaux parcs de la capitale du Land : immense champs de fleurs, monuments, jeux d'eau, terrain de jeux et diverses œuvres d'art décorent le parc. Les habitants des quartiers avoisinants ne sont pas les seuls à se rendre dans le Nordpark. Les visiteurs des foires  qui veulent faire une pause, connaissent la qualité de repos qu'ils trouveront dans le Nordpark. Ceux qui sont à la recherche de calme, devraient se rendre au jardin japonais du Nordpark : les visiteurs peuvent se détendre à l'ombre des érables japonais en contemplant l'étang des carpes.

Le Sudpark est un but d'excursion très apprécié par les Düsseldorfois : qu'ils s'intéressent á l'étang, aux allées, aux bosquets touffus, aux chemins sinueux avec perspectives inattendues, au zoo où les enfants peuvent caresser les animaux, aux terrains de jeux, aux pelouses, aux biotopes, aux paysages naturels ou aux roseraies, cela n'a aucune importance, car l'ancien site de l'exposition fédérale d'horticulture remplit toutes les conditions pour garantir une journée réussie en pleine nature. De plus, le Sudpark avec une superficie totale de 79 hectares est le plus grand parc de Düsseldorf. Il est composé de trois parties très différentes les sunes des autres : le Volksgarten, "Avant la digue" et "Dans les jardins".

Pour les amateurs de jardins historiques, le parc du château de Benrath vaut le déplacement. L'ancienne résidence d'été du prince-électeur, qui fait le lien entre architecture et jardin-paysage, est considéré, de par son unité artistique, comme l'une des rares oeuvres d'art totales de la fin de la période rococo en Europe. Autres jardins qui valent la peine d'être visités : les jardins du Schloss Eller oi du Schloss Heltorf. Le parc du Schloss Mickeln à  Himmelgeist invite à faire une promenade que l'on peut prolonger jusqu'aux bords du Rhin. Aujourd'hui, le parc n'est pas classé monument historique, seulement classé site naturel protégé. Les amateurs d'art en auront pour leur argent au Lantz'schen Park à Lohausen. Les objets d'art historiques et modernes forment un  constraste marquant avec les vieux arbres du parc. Le Lantz'sche Park a été dessiné sur le modèle des jardins anglais entourant un manoir de style classique.

Les parcs de Düsseldorf sont le "poumon vert" du centre-ville. Le Zoopark, situé à Düsseltal, doit son nom au zoo qui s'y trouvait jusqu'au bombardement de 1943. Le zoo fut alors détruit ainsi qu'une bonne partie du quartier avoisinant. L'Ostpark à Grafenberg est particulièrement apprécié au moment de la floraison des rhododendrons. Au centre du parc, il y a un étang entouré de nombreux arbres, idéal pour un moment de détente.

Le parc animalier

Intégré dans le beau paysage de la forêt de Grafenberg, le parc animalier qui accueille une centaine d'animaux, est un site très apprécié par les familles avec enfants. Il est ouvert 365 jours par an,  l'entrée est gratuite.  Il est composé d'un grand enclos abritant des daims et des chevreuils. Dans ce parc animalier, les animaux ne sont pas présentés. C'est eux qui décident du moment où ils se montrent aux êtres humains et s'en approchent.

Dans les grands enclos de configuration proche de la nature, les cerfs, les chevreuils et les moufflons se sentent comme chez eux. De plus, le parc abrite des sangliers qui attirent particulièrement les jeunes visiteurs. Une des particularités du parc animalier réside dans l'enclos à ciel ouvert réservé aux daims. Les visiteurs peuvent s'approcher tout près des animaux, à condition, bien sûr, que ces derniers se laissent approcher. Les enfants ont aussi le droit de donner à manger aux animaux.

Autres pensionnaires du parc : des faisans et des perdrix et, dans un enclos réservé aux animaux carnassiers, des renards, des putois, des  chats sauvages et des ratons laveurs. Une ruche, un étang naturel et une fourmillière complètent le site de cette famille d'animaux locaux du parc animalier. Dans la forêt, les plus curieux peuvent suivent le sentier didactique dont les panneaux d'information   donnernt de multiples indications, et à l'école de la forêt, ils apprendront des choses fascinantes sur la faune et la flore.

La nature et rien d'autre

Dans les douze parcs naturels de Düsseldorf, la nature pure et sans contraintes est à la disposition de chacun. Les parcs sont très différents les uns des autres, car ils s'étendent sur différents espaces naturels : par exemple les plaines alluviales le long du Rhin ou la grande surface de la forêt de Düsseldorf comprenant des forêts mixtes aux multiples espèces.

Il y a  de beaucoup de bonnes raisons pour faires de certaines zones de Düsseldorf des parcs naturels :  par exemple quand il s'agit de préserver des espaces importants pour la survie d'animaux et de plantes en milieu naturel, ou des zones intéressantes pour les sciences, l'histoire régionale, la biologie ou la géologie. Cependant, les parcs naturels de Düsseldorf ne forment pas un espace clos, mais sont des sites accessibles aux visiteurs en tant qu'espace de loisir irremplaçables, laissés à l'état sauvage.

Loisirs dans la nature

"Allez dans la nature", c'est la devise lancée par l'office des jardins de la ville pour inviter les visiteurs à se rendre dans la nature. Düsseldorf propose de nombreuses visites guidées dans les parcs et les sites naturels, les forêts et les cimetières, appliquées à différents thèmes. Les visites guidées ont lieu par tous les temps et durent environ deux heures.

Il y a à Düsseldorf près de 450 terrains de jeux publics, dont 21 dans la forêt. A peu près la moitié de ces terrains de jeux se trouvent dans des parcs. Ping-pong, minigolf ou jeux de ballon - dans les parcs d'attractions situés dans le quartier de Heerdt ou dans la Ulenbergstrasse à Flehe, il y a beaucoup d'espace pour les jeux, le sport et les distractions. Dans le petit bois de Niederheid, les jeunes amis des animaux peuvent observer des poules, des chèvres, des oies, des cobayes, des lapins, des chiens et des cochons et faire une promenade à cheval.

Les arbres qui donnent aux parcs leur spécificité, sont un "matériau" essentiel dans la conception des parcs. Face à la variété des formes de croissance, des couronnes des arbres, de leurs fleurs, feuilles ou fruits, les visiteurs sont piqués dans leur curiosité. Certains arbres des parcs de Düsseldorf portent des badges indiquant leur nom en latin et en allemand, ainsi que leur région d'origine. Dans quelques parcs, il y a même de véritables sentiers didactiques sur les arbres.  Vous trouverez des plans qui balisent l'endroit où se trouvent les arbres pour que les visiteurs puissent les trouver dans le parc. Des portraits d'arbres donnent des explications intéressantes sur les arbres balisés.

De nombreus propriétaires de chien se demandent où il est permis de laisser courrir les chiens en liberté. Pour que les animaux aient suffisamment d'exercice, la capitale du Land a aménagé plus de trente terrains réservés aux chiens. Sur les près situés au bord du Rhin, en dessous de la digue, sur des surfaces privées ou sur les sites des clubs pour chiens, on peut les laisser courir à volonté. Dans les parcs, les terrains réservés aux chiens sont signalés par des panneaux.